Une étude sur l’écosystème marin à l’embouchure de l’amazone

par l’IRD, août 2021

#AmazomixScience #actualités #campagne #sciences

Une équipe pluridisciplinaire de 17 chercheur(e)s français(e)s et brésilien(ne)s a embarqué depuis le 27 Août en Guyane pour la campagne océanographique AMAZOMIX.

Acquisition au large de l'Amazone du 16 Octobre 2017 © European Space Agency, Sentinel-2

Parti de Cayenne le 27 août 2021, le navire hauturier français l’ANTEA a rejoint les eaux brésiliennes et explore actuellement l’embouchure de l’Amazone. Sur plus de 6 000 km, les scientifiques vont tenter de mieux comprendre les impacts des courants, du panache de l’Amazone et des processus turbulents sur le fonctionnement de l’écosystème marin.

Baptisée AMAZOMIX, cette campagne océanographique doit de poursuivre jusqu’au 08 octobre prochain. Elle doit permettre de collecter des données de nature très diverses (prélèvements d’eau, de phytoplancton et de plus gros animaux) grâce à un panel d’instrumentations également très variées (acoustique, optique, capteurs de turbulence, sous-marins autonomes, mouillages profonds, filets à plancton et chaluts, etc.).

La campagne AMAZOMIX est organisée par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), le CNRS et le CNES pour la France, l’Université Fédérale Rurale du Pernambouc (UFRPE), l’Université Fédérale du Pernambouc (UFPE), l’Université Fédérale du Pará (UFPA) et l’Université Fédérale Rurale d’Amazonie (UFRA) au Brésil, et bénéficie du rôle structurant du Laboratoire Mixte International (LMI) TAPIOCA (IRD, UFPE, UFRPE).

partagez l’article sur les réseaux