Proposition de sujet de thèse 2021-2024

Recrutement terminé

Bac +5

durée : 36 mois

Date limite de candidature : 02/06/2021

#estuaires, #biogéochimie, #écologie, #isotopesstables, #typologiedesécosystèmes, #continuum #terre-mer

Proposition du sujet de thèse « Rôle des estuaires dans la dynamique et la transformation de la matière organique particulaire ». Ecole Doctorale Sciences et Environnements, Spécialité Biogéochimie et Ecosystèmes (Université de Bordeaux).

Structure d’accueil

Localisé à la Station Maine d’Arcachon, le doctorant effectuera sa thèse au sein de l’Unité Mixte de Recherche EPOC (Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux) et plus précisément de l’équipe ECOBIOC (Ecologie et BIOgéochimie des systèmes Côtiers) de l’Université de Bordeaux, dans un environnement de laboratoire classique. Le salaire sera fourni par l’université si le candidat est recruté à l’issue du concours de l’école doctorale. Le travail de terrain et de laboratoire sera, quant à lui financé par les projets Runtime, Rebelred, Evoleco-best, Somlit. Le doctorant aura l’opportunité de collaborer avec Camilla Liénart (Université d’Helsinki, de Stockholm), de participer à des colloques internationaux et d’échanger avec de nombreux doctorants et chercheurs français ou étrangers.

Résumé du projet de thèse

La thèse se pose la question centrale du rôle des estuaires dans le transfert et la transformation de la matière à l’interface continent-océan. Parmis les différents types de matière la matière organique particulaire (MOP) joue un rôle essentiel dans le fonctionnement biogéochimique et trophiques des écosystèmes.

Les questions abordées seront donc :

  • Quelle est la composition de la matière organique particulaire dans les estuaires, depuis la limite amont de la marée dynamique jusqu’à l’embouchure ?
  • Quelle est la variabilité temporelle de cette composition ?
  • Quels sont les processus qui font varier cette composition dans le temps, le long du continuum et entre les estuaires ?
  • Existe-t-il une typologie d’estuaires au regard de la composition de la MOP ?
  • In fine, quel est le rôle des estuaires en tant que filtre et transformateur de la MOP ?

La thèse se concentrera principalement sur les estuaires français tidaux des façades Manche et Atlantique, des micro-estuaires côtiers aux grands estuaires nationaux en passant par ceux de taille intermédiaire. Au total, c’est plus d’une trentaine d’estuaires qui seront étudiés. La thèse s’appuiera sur des jeux de données existants mais le travail du doctorant sera aussi constitué de prélèvements sur le terrain d’analyses biogéochimiques et d’analyses numériques (grâce à l’acquisition de données dans le cadre de projets de recherches menés sur l’estuaire de la Loire et sur les estuaires de la Seine et de la Gironde).

Profil et compétences

Formation initiale : Titulaire d’un diplôme de Master (ou équivalent) au plus tard au 1er juillet.

Connaissances spécifiques : Le candidat doit posséder de solides bases en biogéochimie, géochimie ou écologie marine ou aquatique ou bien dans une discipline équivalente. Des connaissances de base en statistiques multivariée seront utiles (logiciel R de préférence).

Le candidat doit savoir faire preuve d’autonomie dans le travail mais également de travailler en groupe. Des capacités rédactionnelles sont aussi requises.

Lieu

Station Maine d’Arcachon, UMR EPOC et Université de Bordeaux

Durée

Durée de 36 mois sur la période 2021-2024

partagez l’article sur les réseaux