Thèse: Les paysages alimentaires des dauphins du golfe de Gascogne

IFREMER

Thèse – 3 ans

Brest

Deadline : 25 avril 2022

#océans #dauphins #insitu

Le laboratoire de Biologie Halieutique de l’’Ifremer Brest (Bretagne) propose un poste pour une thèse de trois ans dédiée à l’étude des paysages alimentaires des dauphins du golfe de Gascogne, basés sur l’abondance, la taille et l’énergie des petits poissons pélagiques.

Structure d’accueil

Fondé en 1984, l’Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC). Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Mer (MinMer), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

L’Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissances, d’innovations, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique.

L’objectif de l’unité HALGO (Halieutique Grand Ouest), unité propre Ifremer intégrée au sein de l’UMR DECOD (Dynamique et durabilité des écosystèmes : de la source à l’océan ; Institut Agro/Agrocampus Ouest/INRAE/Ifremer) est de développer des connaissances et des méthodes pour l’approche écosystémique des pêches, et en particulier pour l’évaluation intégrée des écosystèmes.

Description du poste

Le.a candidat.e retenu.e sera chargé.e de :

  • Proposer une cartographie du champ de proie des dauphins en se basant sur un jeu de variables : abondance, taille, énergie, agrégation et profondeur des petits poissons pélagiques Il/Elle disposera des données d’abondance des campagnes scientifiques, d’énergie densité des poissons, et de distribution et de régime alimentaire des dauphins ;
  • Il/elle bénéficiera d’interactions riches au sein du projet DELMOGES visant à solutionner les captures accidentelles.

Profil et compétences

  • Fort intérêt pour l’écologie marine et/ou halieutique ;
  • Former en écologie quantitative ;
  • Expérience dans le travail et l’analyse des données statistiques ;
  • Maitrise de du langage R, Fortran ou Python ;
  • Bon niveau d’anglais ;
  • Capacité à travailler en équipe ;
  • Rigueur et autonomie ;

Lieu

Laboratoire Biologie Halieutique, Brest, Bretagne, France

Type de contrat

CDD de trois ans

partagez l’article sur les réseaux