Stage : étude des micro-plastiques dans les poissons de Guyane

Stage Master 2

Guyane

2-3 mois

#ocean #ecology #biology #microplastics

Ce stage de master 2 sera consacré à la présence des micro-plastiques dans les poissons de Guyane. Il sera réalisé au sein de l’Unité Mixte de Service et de Recherche LEEISA (Laboratoire Ecologie, Evolution et Interactions des Systèmes Amazoniens) regroupant le CNRS, l’Université de Guyane et l’Ifremer.

L’objectif principal est d’établir un diagnostic de l’état de contamination en microplastiques à l’échelle de la région Guyane Française. À terme, les résultats fourniront les premières informations sur la variabilité spatiale des polluants en microplastiques dans les principales espèces exploitées par la pêche côtière sur le plateau de Guyane.

Structure d’accueil

Créée en 2016, le LEEISA est une unité mixte de service et de recherche (UMR) qui regroupe chercheurs, personnels techniques et administratifs présents au CNRS Guyane, à l’Université de Guyane et à Ifremer.
Cette unité a pour mission de comprendre les dynamiques des écosystèmes et des sociétés en Amazonie. Elle s’organise autour d’équipes scientifiques et des plateformes réparties sur 3 thématiques: Biodiversité amazonienne; Interactions Hommes-milieux et Littoral sous influence amazonienne.
En 2020, le LEEISA compte 47 agents, dont 20 chercheurs et ingénieurs de recherche, 10 ingénieurs scientifiques et 6 doctorants. Ainsi qu’une dizaine d’étudiants y effectuant leurs stages.

La volonté stratégique de la création d’une telle unité est d’’acquérir des connaissances pour mieux comprendre et accompagner la dynamique des écosystèmes amazoniens et des populations qui y habitent, avec un souci permanent de préservation et de valorisation de leur biodiversité ainsi que d’amélioration du bien être des populations concernées.

Activités et missions

Suite à trois campagnes côtières (entre 0 et 20m profondeur) et des analyses sur les estomacs des individus échantillonnés prélevés à bord lors des deux premières campagnes, une base de données a été créé sur le régime alimentaire et les paramètres physico-chimiques (température, pH, turbidité, profondeur, matière organique dissoute).

Pour ce stage, les estomacs prélevés lors de la dernière campagne seront utilisés pour identifier les types de plastiques retrouvés et l’origine potentielle, en classant les fragments collectés selon leur forme/couleur/taille.

Une partie des échantillons sera analysée à l’aide d’un microscope électronique de balayage (SEM-EDX, équipement de l’Université de Guyane). Ce microscope fournira des images de haute qualité à des hauts grossissements et pourra être couplé à des microanalyses chimiques élémentaires de la surface des échantillons par la méthode SEM-EDX (Dispersion d’Énergie par rayon X).
Cette méthode permettra de déterminer la composition chimique des microplastiques examinés, afin d’apporter une interprétation des spectres d’analyses sur la composition élémentaire des microplastiques. Le/la stagiaire pourra bénéficier des connaissances des équipes Ifremer de Guyane.

Profil et compétences

Expérience et compétences requises :

  • Bonnes connaissances en biologie et écologie marine.
  • Connaissance de base en microscopie souhaité.
  • Maîtrise de la modélisation numérique R.

Lieu

CNRS, UMSR, LEEISA, 275 Route de Montabo, BP477, 97300, Cayenne, Guyane

Durée

Stage de master 2, pour une durée généralement de 2 à 3 mois

partagez l’article sur les réseaux