PostDoc en Océanographie Physique

IFREMER – Brest, France

CDD de 2 ans

Deadline: 15/06/2022

#océans #physique #argo

Le CNRS propose un post doc en océanographie physique au Laboratoire d’Océanographie Physique et Spatiale (LOPS).Le but du projet est d’étudier la variabilité de la convection profonde dans le gyre du Groenland. Ce projet de post doc est la suite du projet financé par le SHOM (service hydrographique et océanographique de la Marine) et d’une contribution au Service National d’Observation « Argo France”, qui impliquent tous deux plusieurs scientifiques et ingénieurs du LOPS.

Structure d’accueil

Le laboratoire d’Océanographie Physique et Spatiale (LOPS) basé à IFREMER (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer) Brest (29) est une Unité Mixte de Recherche placée sous la tutelle du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer), de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO). Il est aussi l’un des sept laboratoires qui constituent l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM), et une des trois unités du département Océanographie et Dynamique des Ecosystèmes de l’Ifremer.

La recherche au LOPS se concentre sur l’observation et l’étude des mouvements océaniques, leurs liens avec l’atmosphère, le plancher océanique et le littoral et leur influence sur la vie dans les océans. Elle s’organise autour de 4 équipes thématiques travaillant sur :

  • L’océan côtier,
  • Le rôle de l’océan dans la régulation et l’évolution du climat
  • L’observation de l’océan depuis l’espace et la dynamique de l’interface air-mer
  • Les « interactions d’échelles » ou comment de petites structures (ondes, tourbillons …) influencent les plus grandes et réciproquement.

Description du poste

Les travaux se baseront sur des observations in situ à partir d’un réseau d’amarrage près de Jan Mayen principalement collectées en 2015-2016, des données hydrologiques (provenant de campagnes précédentes ou de flotteurs Argo) disponibles pour cette région, des observations satellitaires (de l’océan et de la glace de mer) et potentiellement des sorties de modèles numériques afin de fournir un contexte spatio-temporel plus large aux observations in situ.

L’objectif principal est d’identifier les moteurs de la convection profonde dans la mer du Groenland et de documenter les mécanismes responsables de leur variabilité récente et passée variabilité.

Profil et compétences

  • Doctorat en océanographie physique, météorologie, science du climat ou dynamique des fluides géophysiques
  • Compétences en matière d’analyse des données d’observation
  • Connaissances en statistiques, expérience en programmation avec Matlab, Python
  • Expérience dans la recherche polaire serait un atout
  • Bon niveau en anglais

Qualités professionnelles

  • Capacité d’adaptation
  • Travail en équipe
  • Autonomie
  • Bonne communication (écrit et oral)
  • Qualités rédactionnelles
  • Passion et enthousiasme

Type de contrat

CDD de 24 mois
Date d’embauche prévue: 1 septembre 2022

Lieu de travail

LOPS, Centre IFREMER Brest, France

Télécharger l’offre en PDF (en anglais)

partagez l’article sur les réseaux