Postdoc : Modélisation inverse des émissions mondiales de NO2, SO2 et NH3

LCSE / IPSL

Date limite de candidature : 31/03/2022

CDD 24 mois

#postdoc #simulations #emissions

Le Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE) recherche un candidat postdoc ou jeune scientifique motivé par le projet WOREM financé par l’ESA, visant à produire de nouvelles estimations des émissions mondiales de gaz à effet de serre et de polluants.

Structure d’accueil

Le LSCE est une unité mixte de recherche (UMR 8212) entre le CEA, le CNRS et l’Université de Versailles Saint-Quentin (UVSQ), localisé sur deux sites (Campus du CEA-Orme des Merisiers et du CNRS Gif-sur-Yvette). Il fait partie de l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL). Le LSCE regroupe environ 300 chercheurs, ingénieurs et agents administratifs dont 150 personnels permanents issus des 3 tutelles et plusieurs dizaines d’étudiants thésitifs.

Depuis janvier 2015, le LSCE s’organise en trois thèmes scientifiques :

  • Archives et Traceurs
  • Cycles Biogéochimiques et Transferts dans l’Environnement
  • Climat et Cycles – Modélisation de leurs variabilités et de leurs interactions.

Chacun de ces thèmes regroupe entre 4 et 7 équipes de recherche constituées autour d’outils et/ou sujets de recherche communs. L’activité scientifique est permise grâce à l’aide d’un certain nombre d’équipes support : Administration/Gestion, Informatique, Sécurité/Infrastructure.

Description du poste

Le candidat devra construire et tester le système de modélisation inverse basé sur LMDZ INCA et produire des mises à jour périodiques des émissions. Le soutien technique sera fourni par KAYRROS, une société d’observation de la Terre à croissance rapide basée à Paris.

La recherche sera menée au LSCE en collaboration avec l’Université de Tsinghua et les principaux partenaires du projet WOREM financé par l’ESA, l’Université libre de Bruxelles et l’Institut Max Planck de chimie de Mayence, en Allemagne, et l’Université d’Amsterdam.

Des publications de haut niveau sont attendues de l’interprétation des émissions, et de leurs changements pendant la période de crise sanitaire.

Profil et compétences

Doctorat en chimie atmosphérique / modélisation des aérosols / modélisation inverse ;

  • Expérience dans l’utilisation des observations satellitaires ;
  • Compréhension et traitement des données satellitaires et analyse statistique ;
  • Connaissance de la chimie atmosphérique et de la modélisation du transport ;
  • Compétences en programmation, de préférence en Fortran ;
  • Compétences pour les activités pluridisciplinaires en équipe.

Le candidat devra aussi faire preuve d’initiative, de réactivité, et être doté d’une bonne capacité à travailler en équipe, d’une forte rigueur de travail. Il devra également disposer d’une bonne qualité rédactionnelle.

Lieu

LSCE, Saint-Aubin, 91190, Essonne, France

Durée

CDD 24 mois

partagez l’article sur les réseaux