Postdoc : Modélisation de l’évolution des océans et du climat à travers le temps

date limite : 15/01/2023

Postdoc

Université de Stockholm

Stockholm, Suède

#postdoc #modélisation #climat

Le département des sciences géologiques de l’université de Stockholm propose une bourse postdoctorale sur le thème « Modélisation de l’évolution des océans et du climat à travers le temps ».

Structure d’accueil

L’université de Stockholm est une université européenne de premier plan située dans l’une des capitales les plus dynamiques du monde. L’université compte plus de 29 000 étudiants, 1 400 doctorants et 5 700 membres du personnel actifs dans le domaine des sciences naturelles et des sciences humaines.

Le département des sciences géologiques est un département de la faculté des sciences qui propose des cours aux niveaux master, bachelor et orientation. Le département soutient un large éventail de recherches fondamentales dans le domaine des géosciences marines, de la géochimie et de la géologie classique. Ce poste est en collaboration avec des collègues du Bolin Centre for Climate Research (BCCR), un consortium multidisciplinaire de plus de 400 scientifiques basé à Stockholm qui mène des recherches dans le domaine de la science du climat.

Description du poste

La circulation océanique à grande échelle a une influence substantielle sur le climat régional et mondial, mais on comprend encore mal ce qui détermine l’état transitoire ou final de la circulation océanique moyenne, ce qui entraîne de grandes incertitudes liées à son rôle dans le climat futur. La méconnaissance du contrôle de la circulation océanique profonde au cours de son évolution dans le temps est une préoccupation évidente en raison de son impact sociétal, mais elle constitue également une lacune flagrante dans la recherche fondamentale en géosciences.

Ce projet de recherche vise à faire un pas de géant pour combler cette lacune en modélisant systématiquement l’évolution de l’océan associée aux changements climatiques et paléogéographiques sur les 300 derniers millions d’années. L’accent sera mis sur les périodes où de grandes transitions climatiques se sont produites, et sur la compréhension des processus de forçage de ces transitions. Il s’agit notamment des événements d’extinction de la limite Permien-Trias (~250 millions d’années, ma) et du début du Jurassique (~83 ma), de la glaciation de l’Antarctique à la transition Eocène-Oligocène (~34 ma) et du refroidissement Miocène-Pliocène et de l’augmentation de la biomasse végétale (8-6 ma).

Le projet utilisera le modèle CESM1.2 du NCAR, qui est bien testé pour une variété de périodes climatiques passées. Ce chercheur postdoctoral travaillera au sein d’une équipe interdisciplinaire d’experts en océanographie physique, en modélisation paléoclimatique et en reconstitutions paléoclimatiques de la circulation océanique. Le projet est soutenu par Getech, une compagnie spécialisée en géoénergie et d’hydrogène vert, qui fournit également les paléogéographies pour les différentes tranches de temps. Ces paléogéographies de pointe constituent une ressource précieuse pour le projet.

Profil et compétences

  • Les candidats doivent être titulaires d’un doctorat suédois ou d’un diplôme équivalent obtenu dans un autre pays, en océanographie, en météorologie, en mathématiques appliquées ou dans un domaine présentant un intérêt similaire pour le projet. Le doctorat doit avoir été obtenu au plus tard avant que la décision d’embauche ne soit prise, mais pas plus de trois ans avant la date de clôture des soumissions. Un diplôme plus ancien peut être accepté dans des circonstances particulières.
  • Un accent particulier est mis sur les connaissances et les compétences du candidat dans le domaine de sa spécialisation proposée, sa capacité à exprimer son travail oralement et par écrit, sa créativité, sa capacité à prendre des initiatives, son indépendance et sa capacité à travailler avec d’autres chercheurs.
  • Vous devez être capable de travailler de manière indépendante et en groupe, ainsi que de respecter les délais.
  • Vous devez parler couramment l’anglais.
  • Une expérience avérée en matière de modélisation climatique est hautement souhaitable.
  • Un intérêt pour les grandes questions climatiques et le paléoclimat est un avantage.
  • Une expérience avec le CESM serait un avantage supplémentaire.

Type de contrat

CDD, 3 ans

Lieu de travail

Stockholm, Suède

partagez l’article sur les réseaux

[/vc_row]