Post-doctorat en modélisation numérique de l’océan global

Recrutement en cours

Post doctorat

24 mois

Date limite de candidature : 30 septembre 2021

#ocean #modelling #postdoc #villefranche-sur-mer

Au côté de trois laboratoires partenaires (Station biologique de Roscoff, Université de Southampton et Massachusetts Institute of Technology, MIT), le Laboratoire d’Océanographie de Villefranche-sur-Mer (LOV) recrute un(e) post-doctorant(e) pour travailler dans le cadre du programme EFFICACY (Ecological Fitness of Light Color Acclimation in Marine Cyanobacteria: a Cross-Scale Analysis) financé par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche).

Structure d’accueil

Crée en 1981 et placé récemment sous la tutelle de l’IMEV (Institut de la MER de Villefranche), du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et de Sorbonne Universités, le Laboratoire d’Océanographie de Villefranche-sur-Mer (LOV) est structuré autour de 4 grands pôles d’activité : les activités de recherche, l’observation, l’enseignement et la dissémination des connaissances.

Activités et missions

Le changement global en cours devrait avoir de nombreuses conséquences sur les propriétés physico-chimiques de l’océan, et notamment sur la « couleur de l’océan. Pour les cellules de phytoplancton, les changements de la couleur de l’océan sont perçus comme une modification de leurs niches lumineuses sous-marines, ce qui peut déclencher une compétition entre les espèces et entraîner des changements spectaculaires dans la composition des communautés.

Dans ce contexte, le programme EFFICACY se concentre sur l’étude de la cyanobactérie Synechococcus. Seconde population la plus nombreuse de la communauté du phytoplancton marin, elle est rarement étudiée à toutes les échelles, de celle microscopique de ses gênes jusqu’à celle plus globale de son comportement et de son organisation.
Pourtant, elle est connue pour être capable de modifier, de façon réversible, le contenu de son pigment en réponse à des changements de couleur ambiante passant du bleu au vert.

Le travail du postdoctorant consistera à :

  • Exploiter des données physiques et biogéochimiques recueillies par différentes expéditions ayant eu lieu dans l’océan global, ainsi que celles de deux séries temporelles longues de données collectées en Manche et en Mer Méditerranée,
  • Exploiter des données biologiques issues de cultures de différents types de pigments de Synechococcus ayant grandi sous des conditions de lumière différentes
  • Développer et appliquer un modèle numérique pour la simulation grande échelle des différents types de pigments de Synechococcus et de leur variabilité saisonnière, avec prédiction des effets du changement global sur la structuration de la population de Synechococcus pour les décennies à venir

Profil et compétences

Expérience et compétences requises :

  • Doctorat de préférence en océanographie ou domaines connexes ;
  • Expérience dans le développement et l’utilisation de modèles numériques ;
  • Bonnes capacités de programmation et compétences solides en langages R, python, matlab (ou équivalent) ;
  • Familiarité avec le langage Fortran
  • Forte autonomie
  • Bonnes capacités de communication en anglais écrit et parlé
  • Expérience et connaissance en océanographie physique et biologique souhaitées

Lieu

Villefranche-sur-mer, France

Durée

24 mois

partagez l’article sur les réseaux