Post-doc : Dynamique des fluides géophysiques

IRPHIE/CNRS

CDD

Marseille, France

#océans #fluides #numérique #expérimentale

L’IRPHE (Institut de Recherche sur les Phénomènes Hors Equilibre) propose un post doc sur la dynamique des fluides géophysiques expérimentale et numérique.

Structure d’accueil

L’IRPHE, unité mixte de recherche d’Aix-Marseille Université, du CNRS et de l’École Centrale Marseille, est un institut pluridisciplinaire. Ses thèmes de recherche concernent pour l’essentiel la mécanique des fluides, l’énergétique au sens large dont la combustion et les sys­tèmes réactifs, la physique des fronts et des interfaces, l’auto-organisation des systèmes hors équilibre, la biomécanique et la biophysique, les écoulements tournants et en particulier ceux liés à l’astrophysique et à la géophysique, les interactions entre l’océan et l’atmosphère ainsi que les applications environnementales de la turbulence.

Les études sont fondamentales et l’objectif premier est la compréhension des phénomènes et l’avancée des connaissances, source irremplaçable du lien enseignement-recherche. Elles sont motivées par leurs applications et par les verrous technologiques rencontrés par la recherche ap­pliquée et par les effets observés dans les milieux naturels, avec l’objectif d’identifier les effets intrinsèques pour ensuite transférer les connaissances acquises.

Les secteurs concernés sont les transports au sens large dont l’aéronautique, l’automo­bile, le secteur spatial, l’énergie en tant qu’enjeu crucial dans cette phase de transformation économique, la science des matériaux, les sciences de la vie et de nombreuses préoccupations sociétales telles que la santé, l’environnement et les risques. Les méthodes utilisées pour aborder ces sujets peuvent être théoriques, expérimentales et numériques.

Description du poste

La focale sera mise sur la libration (modulation périodique de la vitesse de rotation, Le Bars 2015), plus facile à accéder en laboratoire et prometteuse pour les objets avec des coquilles de glace qui sont déformés par les marées.

L’étude portera sur la turbulence et comment celle-ci peut être générée par la libération d’un grand cylindre elliptique rempli d’un liquide stratifié (utilisant de l’eau salée). En utilisant une configuration similaire, le candidat étudiera également la turbulence générée par la libration d’une topographie à petite échelle et comment elle affecte l’océan stratifié au-dessus.

Ce système paramétriquement force peut aussi être étudié numériquement en utilisant des simulations par éléments spectraux pour travailler dans la même géométrie complexe que celle de l’expérience. L’objectif est de quantifier le mélange induit par les instabilités et la turbulence excitées de manière paramétrique d’un système initialement stratifié linéairement, en considérant les couplages topographiques à grande et petite échelle.

Profil et compétences

  • Doctorat en dynamique des fluides;
  • Maîtrise de l’anglais (lu, parlé et écrit).

Qualités professionnelles

  • Capacité d’adaptation
  • Travail en équipe
  • Autonomie
  • Bonne communication (écrit et oral)
  • Qualités rédactionnelles
  • Passion et enthousiasme

Type de contrat

CDD, 1 an renouvelable

Lieu de travail

IRPHE, 49 rue F.Joliot-Curie, 13384 Marseille Cedex 13, France

partagez l’article sur les réseaux