Post-doc : Approche transdisciplinaire des produits de la mer

postdoc

ULCO/IFSEA

Wimereux, France

#océans #microplastiques #estuaire #doctorat

Au côté de ses partenaires (Universite d’Artois, CNRS, IFREMER, ANSES), l’ULCO (Université du Littoral Côte d’Opale) propose un post doc dans le cadre du lancement de l’Ecole Universitaire de Recherche IFSEA.

Structure d’accueil

Lancée en 2022, l’IFSEA (Transdisciplinary graduate school for marIne, Fisheries and SEAfood sciences) a pour objectif de relever les défis environnementaux, sociétaux et économiques de la filière des produits de la mer. IFSEA bénéficie d’une position stratégique unique à Boulogne-sur-Mer (1er port de pêche français et 1er centre européen de transformation des produits de la mer), et profite de la présence de laboratoires de recherche de haut niveau rattachés à des universités et à des organismes de recherche (CNRS, IFREMER, ANSES).

IFSEA fédère des forces de recherche et des partenaires socio-économiques locaux au sein d’un programme unique, dans une approche holistique et transdisciplinaire. Elle s’articule autour de 4 thèmes de recherche complémentaires couvrant l’ensemble de la filière des produits de la mer :

les écosystèmes marins, de la biodiversité à la durabilité des ressources vivantes

  • la sécurité et la qualité des produits de la mer
  • l’ingénierie de la chaîne d’approvisionnement et le commerce international
  • la gouvernance et les politiques d’aménagement côtier.

Plus globalement, l’IFSEA bénéficie de la dynamique de l’Institut des Sciences de la Mer et du Littoral (ISML).

Description du poste

Le/la post doctorant.e sera accueilli.e au sein du principal laboratoire d’adossement de l’EUR IFSEA, à savoir le Laboratoire d’Océanologie et de Geosciences (LOG).

En adoptant une approche socio-éco systémique associant sciences de la nature et sciences humaines et sociales, l’objectif est de se situer dans une démarche transdisciplinaire en passant de la science des systèmes, fondamentale, basée sur l’analyse des processus, sur leur couplage à différentes échelles et entre compartiments, à une science publique, finalisée et participative autour des produits de la mer.

Le travail se déclinera en 3 étapes :

  • Mener une revue systématique de littérature scientifique, selon les standards reconnus, sur les solutions fondées sur la transdisciplinarité afin d’aborder les problématiques liées à la science de durabilité de manière générale et au secteur des produits de la mer de manière spécifique. Cette revue systématique de la littérature permettra de dresser un bilan du potentiel des solutions fondées sur la transdisciplinarité et un état des lieux de la recherche internationale et nationale dans ce domaine.
  • Co-élaborer la base conceptuelle nécessaire pour approcher la réponse aux questionnements sociétaux, économiques et écologiques relatifs au secteur des produits de la mer en France. Il s’agit de construire des modèles conceptuels des changements que subit ce secteur.
  • Formaliser, au sein du socio-écosystème centré sur les produits de la mer, le réseau d’interactions dans toute sa complexité en étroite collaboration avec les chercheurs et acteurs des quatre grandes thématiques de l’EUR IFSEA.

Profil et compétences

  • Doctorat en écologie avec spécialité en gestion de la biosphère ou des socio-écosystèmes
  • Ou doctorat en géographie sociale ou environnementale en lien avec les écosystèmes marins
  • Ou encore doctorat en sociologie/sciences politiques avec un focus sur les relations entre acteurs avec des outils de gestion
  • Ou doctorat en économie des pêches
  • Maîtrise des concepts de services écosystémiques ou de socio-écosystèmes
  • Compétences/connaissances en revue systématique de la littérature
  • Maîtrise de l’anglais (lu, parlé et écrit)

Qualités professionnelles

  • Capacité d’adaptation
  • Travail en équipe
  • Autonomie
  • Bonne communication (écrit et oral)
  • Qualités rédactionnelles
  • Passion et enthousiasme

Type de contrat

CDD, 12 mois à partir de janvier 2023

Lieu de travail

UMR LOG Wimereux, France

partagez l’article sur les réseaux