Postdoc : modélisation écologique du zooplancton

Post doctorat

Paris

12 mois

#ocean #ecology #zooplancton #biogeochemistry #data #modelling

Un post-doctorat est ouvert pour l’année 2022 au sein de l’équipe junior FORMAL (From ObseRving to Modelling oceAn Life) de l’Institut des Sciences du Calcul et des Données (ISCD Paris) dans le domaine de la modélisation écologique. Le travail sera consacré à l’amélioration de la représentation de la diversité du zooplancton dans les modèles biogéochimiques marins.

L’objectif principal est de jeter une nouvelle lumière sur la diversité du zooplancton et son impact sur les cycles biogéochimiques. À terme, ces travaux doivent améliorer notre capacité à prévoir l’impact du climat sur les systèmes marins.

Structure d’accueil

Au sein du campus Sorbonne Université et du LOCEAN (Laboratoire d’Océanographie et du Climat), l’ISCD a pour mission d’explorer et de développer le potentiel de la recherche et de la formation informatique et axée sur les données dans les domaines des sciences, des sciences humaines et de la médecine à Sorbonne Université.

Les équipes de recherche utilisent la puissance des algorithmes et de la visualisation pour résoudre des problèmes en biologie, mathématiques, informatique, chimie, médecine et humanités numériques. L’ISCD accueille l’équipe junior FORMAL qui rassemble océanographes, mathématiciens et informaticiens pour étudier la dynamique de la vie dans l’océan.

Activités et missions

Le post-doctorant utilisera les données disponibles pour développer et calibrer un modèle de type fonctionnel du plancton (PFT) dans le cadre du modèle numérique de circulation océanique générale NEMO-PISCES (Nucleus for European Modelling of the Ocean, Pelagic Interaction Scheme for Carbon and Ecosystem Studies).

Les données recueillies à plusieurs stations de séries temporelles et au cours de croisières océanographiques seront utilisées pour définir les groupes fonctionnels de zooplancton qui seront mis en œuvre dans le modèle. Une attention particulière sera accordée à la représentation des traits fonctionnels clés du zooplancton, comme la taille et le régime trophique. Le modèle sera paramétré à l’aide de méthodes de pointe, telles que des algorithmes microgénétiques, et des estimations d’erreurs seront produites pour les différentes configurations du modèle.

Le travail sera mené en étroite collaboration avec les écologistes et biogéochimistes marins de l’équipe FORMAL à Paris et dans les stations marines de Sorbonne Université. Il/elle bénéficiera également d’interactions avec d’autres océanographes de l’IPSL, des spécialistes des données de l’ISCD et des mathématiciens du LJLL. Les collaborations internationales (par exemple, l’Université Laval au Canada, l’Université de Bristol au Royaume-Uni, BIOS aux Bermudes) seront également encouragées et le post-doc bénéficiera d’un vaste réseau de collaborateurs en Europe et au-delà.

Profil et compétences

Expérience et compétences requises :

  • Expertise en modélisation biogéochimique et écologique
  • Doctorat (ou proche de l’obtenir) ou au moins 3 ans d’expérience depuis un diplôme d’ingénieur en biogéochimie marine, écologie ou mathématiques appliquées
  • Maîtrise de la modélisation numérique, à l’aide de FORTRAN, Python, R, C ou MATLAB.
  • Excellentes compétences en matière de rédaction, nécessaires à la rédaction de rapports techniques et scientifiques, de publications. Au moins une publication dans un domaine pertinent en tant que premier auteur serait un plus.
  • Excellentes compétences en matière de communication, pour faire des présentations scientifiques, séminaires, réunions et/ou conférences d’enseignement à un public de non-spécialistes, et pouvoir interagir étroitement avec une équipe pluridisciplinaire
  • Expérience de collaboration réussie avec une équipe de scientifiques d’horizons divers
  • Une expérience préalable de la programmation scientifique doublée d’un certain enthousiasme pour le codage serait un plus.
  • Anglais scientifique et technique (niveau B2 écrit et oral). Le français serait un plus, mais n’est pas obligatoire.

Lieu

LOCEAN / IPSL Paris, France

Durée

12 mois (avec possible extension)

partagez l’article sur les réseaux