Postdoc : assimilation de données en arctique

Post doctorat

Norvège

3 ans

Date limite de candidature : 15 décembre 2021

#postdoc #ocean #sciences #data #arctic

Un poste de 3 années est ouvert pour un post-doctorant au centre NERSC (Norvège) pour la reconstruction de l’épaisseur de la glace de mer arctique en utilisant l’assimilation de données et l’apprentissage automatique. Ce poste est entièrement financé par le Conseil de la recherche de Norvège dans le cadre de la subvention TARDIS (Thickness of Arctic sea ice Reconstructed by Data assimilation and artificial Intelligence Seamlessly).

L’objectif est de tirer parti de la récente décennie riche en données (2010-2020), au cours de laquelle l’ensemble de l’Arctique est couvert par des données satellitaires, et de fournir une série chronologique plus longue de l’épaisseur de la glace de mer pour la décennie 2000-2010, pauvre en données.

Structure d’accueil

Le Nansen Environmental and Remote Sensing Center (NERSC) est une fondation de recherche indépendante à but non lucratif située à Bergen, en Norvège. Lieu de travail international comptant environ 70 employés issus de 24 nations, des recherches multidisciplinaires axées sur l’environnement marin, la cryosphère et l’atmosphère y sont menées avec l’Arctique comme zone principale d’intérêt. Les activités scientifiques sont étroitement intégrées à l’innovation et au développement de services.

Le Centre Nansen est également l’un des partenaires du Bjerknes Center for Climate Research, avec l’Université de Bergen, NORCE et l’Institut de recherche marine.

Activités et missions

Activités et missionsLe post-doctorant fera partie d’une équipe de recherche internationale comprenant des scientifiques de 3 instituts :

Chaque entité possède une grande expertise dans l’assimilation de données, les techniques d’apprentissage automatique, la télédétection et les observations in situ de la glace de mer.

Le post-doctorant utilisera le système de modélisation et d’assimilation de données TOPAZ pour les océans Atlantique Nord et Arctique. Plus précisément, son travail consistera à :

  • Identifier les prédicteurs de la distribution de l’épaisseur de la glace de mer à partir des données existantes,
  • Concevoir, former et valider un émulateur de l’épaisseur de la glace de mer,
  • Modifier un filtre de Kalman d’ensemble en utilisant l’apprentissage automatique pour mettre à jour la distribution de l’épaisseur de la glace,
  • Publier les résultats obtenus

Profil et compétences

Expérience et compétences requises :

  • Doctorat en écologie quantitative et/ou en sciences de la pêche ou dans un domaine connexe ;
  • Doctorat en mathématiques appliquées, informatique, changement climatique ou dans un domaine connexe
  • Solide expérience en mathématiques appliquées
  • Expérience dans l’apprentissage automatique ou l’assimilation de données
  • Une expérience de la programmation parallèle avec des codes complexes serait bénéfique

Date dé début

Juin 2022 au plus tard

Lieu

Bergen, Norvège

Durée

36 mois

Contact

Laurent Bertino, laurent.bertino@nersc.no

partagez l’article sur les réseaux