navire S.A. Agulhas II Le navire S.A. Agulhas II. © Explorations de Monaco

Objectif Océan Indien pour l’expédition des Explorations de Monaco

Ce lundi 3 octobre 2022, les scientifiques des Explorations de Monaco embarquent à bord du navire S.A. Agulhas II pour une expédition inédite de deux mois dans l’Océan Indien. Entre La Réunion, Maurice et les Seychelles, ils doivent se pencher, dans une approche globale, sur la protection des coraux, la protection de la mégafaune, les aires marines protégées et les nouvelles techniques d’explorations.

Une expédition multi facettes et multi projets

Premier élément du projet « Monaco Explorations » approuvé dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable 2021-2030, cette expédition entre dans le contexte de l’engagement de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco en matière de connaissance, de gestion durable et de protection de l’Océan. Créées en 2017, la Société des Explorations de Monaco a pour objectif de conduire des missions internationales qui combinent recherche scientifique, médiation auprès des publics et coopération gouvernementale.

Une centaine de personnes aux talents variés – scientifiques, jeunes chercheurs et étudiants d’une école embarquée, cinéastes et photographes, plongeurs, artistes, auteurs, communicants, etc.- accompliront 4 escales pour un périple d’environ 7 300 milles marins (13 500 km) durant 2 mois, ponctué par les sept projets de recherches sélectionnés et portés par différentes instances telles que le CNRS, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Sorbonne Université, l’Institut de la mer de Villefranche sur Mer, le Muséum National d’Histoire Naturelle ou même l’Ifremer.

Cette première expédition se déroulera autour de l’atoll d’Aldabra, sur le banc Saya de Malha, où 15 jours d’investigations sont prévus, car abritant l’un des plus grands herbiers sous-marins du monde, et enfin autour de l’île de Saint Brandon. Elle sera guidée par un Comité d’orientation international composé de quatorze experts sous la présidence de M. Carl Gustaf Lundin (directeur général de Mission Blue, précédemment scientifique principal du programme marin et polaire de l’UICN).

La multitude des domaines associés à cette expédition doit permettre de mettre en exergue les rôles essentiels que revêt l’océan dans tous les aspects de notre vie : société, culturelle, loisirs, économie, pharmaceutiques, régulation du climat, etc…

L’un des objectifs est également de faire émerger des partenariats multi-acteurs pour la protection de l’océan, à travers l’économie bleue. Les domaines, dont l’océan est partie intégrante, sont encore beaucoup trop cloisonnés et le flux d’informations et d’actions a besoin d’une vision bien plus large afin de répondre aux défis environnementaux et sociétaux actuels

Itinéraire mission Océan Indien Explorations de Monaco
Itinéraire de la mission « Océan Indien » des Explorations de Monaco prévue à bord du navire S.A. Agulhas II. © Explorations de Monaco

Valoriser et transmettre la connaissance scientifique

Une plateforme web, mise en ligne à l’occasion du départ, permettra de suivre au jour le jour l’avancée de la mission, d’interagir avec les personnes à bord, et d’accéder à des ressources éducatives mises à disposition notamment du public scolaire et des enseignants.

En parallèle, le projet PAREO (i.e. « le patrimoine récifal de l’océan Indien entre nos mains »), développé dans le sud-ouest de l’océan Indien par l’IRD dans le cadre du programme général DiDEM (i.e. Dialogue Science-décideurs), est un projet innovant d’éducation à l’environnement qui sera mis en œuvre durant cette campagne. Il permettra d’inciter les jeunes à devenir acteurs de la protection et de la bonne gestion de leur environnement quotidien.

En complément, la mission embarquera une « école » avec 30 étudiants, dans le cadre des enseignements conjoints du Master « Sciences de l’Univers, Environnement et écologie » (SDUEE) dispensés par Sorbonne Université et du Master européen en science des ressources biologiques marines (IMBRSea).

Laboratoire de biologie au sien du navire S.A. Agulhas II. © Explorations de Monaco

La volonté de réconcilier l’humanité et la mer passe donc par un engagement fort des différentes Explorations de Monaco dans la sensibilisation d’un large public, en particulier les jeunes générations, pour susciter l’engagement, informer et mobiliser.

La mission embarquera également deux jeunes artistes, Elise Rigot et Rémi Leroy, choisis en mai 2022 à l’issue d’un appel à propositions ayant rassemblé plus de 60 candidats. Ils auront pour mission de témoigner de cette expédition exceptionnelle et de provoquer, susciter et amplifier, grâce à la rencontre et au dialogue de l’Art et de la Science, l’adhésion à la cause de la protection et de la gestion durable de l’Océan.

partagez l’article sur les réseaux