Ingénieur recherche en analyse de données satellite

IRD/LEGOS

Toulouse, France

Deadline: 21/07/2022

#océans #data #satellite

Un poste d’ingénieur de recherche en analyse de données satellite multicapteurs pour l’océan est proposé par l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) au sein du Laboratoire d’Etudes en Geophysique et Oceanographie Spatiales (LEGOS) à Toulouse. Ce poste est aussi ouvert en concours externe.

Structure d’accueil

Le laboratoire LEGOS à Toulouse est une Unité Mixte de Recherche, placée sous la tutelle du CNES, du CNRS/INSU, de l’IRD, et de l’Université Toulouse 3 – Paul Sabatier. Il regroupe environ 150 personnes, dont 48 chercheurs/enseignants-chercheurs et 23 ingénieurs et techniciens permanents.

Depuis sa création, le LEGOS est un des acteurs principaux dans le domaine de l’espace et ses applications aux niveaux toulousain, national et international, notamment en océanographie. Le LEGOS est force de proposition de nouvelles missions spatiales et développe des applications innovantes pour l’étude du changement climatique et des événements extrêmes avec ses partenaires nationaux et internationaux, en particulier du Sud, ainsi qu’avec les agences spatiales (CNES, ESA, NASA).

Les thématiques générales de recherche concernent les sciences de l’environnement terrestre dans ses composantes océanique, hydrologique, cryosphérique et atmosphérique. Par ses activités, le LEGOS contribue à la place forte de l’UT3 au classement de Shanghai (6ème rang mondial en télédétection et 22ème rang mondial en océanographie en 2021).

Description du poste

Le poste consistera à compléter l’expertise spatiale du laboratoire en océanographie en apportant une compétence nouvelle sur l’analyse de données multi-capteurs (optique, infrarouge, micro-onde).

Vous serez en charge du développement de méthodes d’analyse, de l’exploitation de chaînes de traitement d’images pour des produits standards (chlorophylle, matières en suspension) et du développement de produits innovants pour différentes applications dans l’océan du large (structures sub/mésoéchelles), à la côte (bathymétrie) et dans les estuaires.

Les activités centrales seront :

  • Développer ou adapter des méthodes d’analyse des données optiques satellitaires dans une approche multicapteurs (radar, micro-ondes, infrarouge) en support aux missions altimétriques (e.g. SWOT) pour l’océan ouvert (e.g. détection des structures sub/mésoéchelle), l’océan côtier et les estuaires (e.g upwellings, panache fluviaux, bouchons vaseux, stratification, évolution du relief des fonds marins).
  • Développer des méthodes et produits novateurs par l’analyse des données multi-capteurs à haute résolution pour différentes applications en océan côtier et ouvert (bathymétrie en eau peu profonde, cartographie des fronts ou des habitats, détection des Sargasses et des blooms d’algues toxiques, sulfures).
  • Maîtriser et exploiter les bases de données optiques, multispectrales ou hyperspectrales pour des sorties de niveau 2 ou de niveau 3 de paramètres bio-optiques ou géophysiques.
  • Développer ou adapter des méthodes de fusion de données optiques satellitaires issues de différentes missions spatiales afin d’avoir des séries d’images continues pour des applications océaniques et côtières à haute résolution.
  • Développer et distribuer des outils de géolocalisation et d’analyse de données multi-capteurs.
  • Développer des méthodes de comparaison de données satellites multi-capteurs avec des simulations numériques.
  • Développer des méthodes de traitement appropriées aux « Big Data » et supercalculateurs.
  • Participer à la formation du personnel notamment dans les chantiers Sud du laboratoire et à l’encadrement d’étudiants accueillis au LEGOS.
  • Contribuer à l’animation scientifique et technique de l’atelier « Multi-capteurs » du laboratoire. Prendre une part active aux réseaux nationaux de distribution de données (e.g. ODATIS).

Profil et compétences

  • Formation de niveau 7 ou 8, type doctorat et diplôme d’ingénieur ou d’une expérience professionnelle équivalente
  • Maîtrise des outils numériques de traitement d’image et analyse de données satellitaires
  • Compétences approfondies en programmation
  • Maîtrise du calcul scientifique et des mathématiques appliquées
  • Compétences en optique, dans l’analyse multi-capteurs, dans l’utilisation des Systèmes d’Informations
  • Géographiques, en modélisation du transfert radiatif et/ou machine learning, seront très appréciées
  • Maîtrise de l’anglais

Qualités professionnelles

  • Capacité d’adaptation
  • Travail en équipe
  • Autonomie
  • Bonne communication (écrit et oral)
  • Qualités rédactionnelles
  • Passion et enthousiasme

Lieu de travail

LEGOS, Toulouse, France

partagez l’article sur les réseaux