Ingénieur en intelligence artificielle/machine learning

IRD/LOPS

Plouzané, France

Deadline: 21/07/2022

#océans #data #IA

Un poste d’ingénieur en intelligence artificielle/machine learning appliqué à l’océanographie est proposé par l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) au sein du Laboratoire d’Oceanographie Physique et Spatiale (LOPS) basé à Plouzané (France) . Il est également ouvert en concours externe par l’IRD.

Structure d’accueil

Le Laboratoire d’Océanographie Physique et Spatiale (LOPS). Le LOPS est une Unité Mixte de Recherche placée sous la tutelle du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer), de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO). Il est également laboratoire de l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM).

Le LOPS conduit des programmes de recherche en océanographie qui contribuent au développement des connaissances sur la dynamique des océans à différentes échelles de temps et d’espace et sur les relations entre l’océan et d’autres compartiments du système terrestre comme l’atmosphère, les glaces et les organismes vivants.

En lien avec les missions de sa tutelle IRD, le LOPS intervient également sur plusieurs « chantiers sud », via des partenariats avec des pays en développement et des collectivités françaises d’outre-mer : en Afrique de l’Ouest, en Afrique Australe, et dans le Pacifique et l’Indo-Pacifique tropical.

Description du poste

Les quatre équipes de recherche du LOPS (Océan côtier, Océan et climat, Interactions d’échelles océaniques, et Satellites et interface air-mer) sont impliquées dans ces chantiers. Intégré(e) à l’une de ces équipes, à priori “Océan et Climat”, l’ingénieur pourra être amené à réaliser des missions de courte à longue durée (jusqu’à 6 mois dans les pays du Sud).

Ses activités principales seront :

  • Soutenir les activités de recherches du laboratoire, notamment sur des chantiers au sud, visant à l’extraction de connaissances via des méthodes d’apprentissage automatique. Ces activités portent par exemple sur la construction de variables d’intérêts en océanographie à partir d’autres variables (régression), le développement de méthodes pour combler les observations manquantes de certains champs de données, etc. Ces approches seront appliquées aussi bien à des observations in situ, satellites ou des sorties de modèles numériques, notamment du climat,
  • Dans ce contexte, mettre en place des outils et méthodes de machine learning (supervisé, non supervisé, par renforcement, etc.) et en assurer la maintenance et l’appropriation par l’ensemble des équipes du laboratoire,
  • Contribuer au développement et la distribution d’outils communautaires sur ces thématiques, au bénéfice de la communauté nationale,
  • Participer à la valorisation des résultats scientifiques obtenus (contribution aux publications, présentations, encadrement d’étudiants, notamment au Sud).

Profil et compétences

  • Diplôme d’ingénieur, issue d’une formation scientifique, en intelligence artificielle/machine learning ;
  • Connaissance des outils numériques (Python, keras, etc…) ;
  • Compétences dans l’utilisation des observations satellites et des sorties de modèles numériques ;
  • Connaissances en mécaniques des fluides et/ou atmosphère et/ou océan ;
  • Maîtrise de l’anglais ;

Qualités professionnelles

  • Capacité d’adaptation
  • Travail en équipe
  • Autonomie
  • Bonne communication (écrit et oral)
  • Qualités rédactionnelles
  • Passion et enthousiasme

Lieu de travail

LOPS, Plouzané, France

partagez l’article sur les réseaux