Impact des activités humaines sur le milieu marin en Mer Méditerranée

Thèse

3 ans

MIO, Marseille

Deadline : 1 juin 2022

#océans #sciences #communication

L’Institut Méditerranéen d’Océanologie de Marseille propose une thèse sur l’impact des activités humaines sur le milieu marin, en particulier sur la contamination métallique en Mer Méditerranée et interfaces de communication.

Structure d’accueil

Le MIO, laboratoire de recherche océanographique de Marseille, fait partie de l’Institut OSU-Pytheas (Observatoire des Sciences de l’Univers). Il est placé sous la direction conjointe de l’Université Aix-Marseille, de l’Université de Toulon, du CNRS et de l’IRD.
Son objectif est de mieux comprendre le système océanique et son évolution en réponse au changement global. Le MIO constitue un centre d’expertise en biologie marine, écologie, biodiversité, microbiologie, halieutique, physique, chimie, géochimie et sédimentologie. L’environnement de travail est l’océan mondial, avec des interfaces continentales, atmosphériques et sédimentaires. Pour un environnement océanique porteur d’avenir.

Description du poste

La thèse proposée s’inscrit dans le contexte de l’étude des rejets des déchets industriels de l’usine de production de Gardanne en Mer Méditerranée (Parc National des Calanques) sous l’angle des contaminants métalliques. Il s’agira en particulier de :

  • développer une expertise associant la chimie marine et la communication sur la question de l’impact de l’effluent industriel de l’usine de production d’alumine de Gardanne, en termes de contamination métallique de l’environnement marin ;
  • mobiliser des méthodologies et des outils disciplinaires différents ;
  • démontrer un expertise sur des questions environnementales marines et rendre compte de conflits environnementaux et sanitaires, tout en concevant une interface de communication scientifique à l’usage de la société civile.

Profil et compétences

  • Master en océanographie physique, mathématiques ou dans une discipline connexe.
  • Formation en océanographie, chimie marine ou environnement
  • Sensibilisation à la communication scientifique
  • Intérêt marqué pour les problématiques de contamination et pollution des zones marines côtières
  • Volonté et capacité de participer à des travaux en mer
  • Capacité d’analyse et de synthèse

Qualités professionnelles

  • Capacité d’adaptation
  • Travail en équipe
  • Autonomie
  • Bonne communication (écrit et oral)
  • Qualités rédactionnelles
  • Passion et enthousiasme

Type de contrat

CDD: 3 ans
Début: octobre 2022
Fin: octobre 2025

Lieu de travail

Laboratoire du MIO (Luminy, Marseille)

partagez l’article sur les réseaux