Modélisation et analyse des données satellitaires océanographiques

Bourse de recherche

CDD de 2 ans

Météo-France

Deadline : 25 mai 2022

#océans #insitu #données

La Direction des Opérations pour la prévision (DirOP/MAR) rattaché au Département Océanographique de Météo-France à Toulouse (France), appelle aux candidatures pour la mise à disposition d’une bourse de recherche de 2 ans, débutant en juillet 2022.

Structure d’accueil

S’étendant bien au-delà de la métropole, le système d’observation mis en œuvre par Météo-France pour la prévision marine opère à différentes échelles complémentaires, allant du spatial aux bouées et aux capteurs embarqués sur des navires. Météo-France dispose ainsi :

  • d’observations in situ en mer (parmi lesquelles les bouées météorologiques) et à la côte, comme les houlographes côtiers, les observations des sémaphores ou les marégraphes
  • d’observations spatiales de la surface de la mer, permettant d’accéder à la mesure de la température de surface de la mer, du vent, de la hauteur des vagues et du spectre de l’état de la mer

Dans le cadre du Copernicus Marine Service (CMEMS) pour la péninsule ibérique et l’Irlande (IBI), DirOP/MAR a été sélectionné pour piloter la mise en œuvre du projet, afin d’améliorer notamment le système d’ondes de CMEMS-IBI. Les travaux seront menés avec des partenaires comme NOLOGIN (Espagne) et Mercator Ocean International, qui est le coordinateur du centre de surveillance et de prévision (MFC) de CMEMS-IBI.

Description du poste

Le.a candidat.e retenu.e sera chargé.e de :

  • valider le système d’assimilation pour l’utilisation des spectres d’ondes directionnelles provenant de satellite ;
  • implémenter des simulations couplées des modèles NEMO-IBI et MFWAM ;
  • valider des expériences de couplage en utilisant des données satellitaires et in situ ;
  • évaluer l’impact de l’assimilation des données de vagues sur les paramètres clés de la surface tels que la SST, les courants, etc. paramètres de surface clés tels que la TSM, les courants, la salinité et la couche de mélange océanique.

Profil et compétences

  • Niveau doctorat ou ingénieur de recherche expérimenté;
  • Expérience avérée en modélisation et analyse des données océanographiques;
  • Maîtrise des logiciels de programmation (Fortran, C)
  • Maîtrise des logiciels de visualisation de données (Python, Matlab)
  • Esprit d’équipe, bien organisé et ambitieux;
  • Excellentes capacités de communication écrite et orale en anglais requises

Lieu

Météo France, Toulouse, France

Type de contrat

CDD de 2 ans

En savoir plus

Contacter lotfi.aouf@meteo.fr ou denis.paradis@meteo.fr

partagez l’article sur les réseaux