Doctorat : Changement climatique dans l’Adriatique du Sud

Université de Trieste

3 ans

Doctorat

#océans #sciences #physique

L’Université de Trieste ainsi que le Département de l’océanographie de l’OGS (Institut national de l’Océanographie et de la Géophysique expérimentale) proposent un doctorat en preuve observationnelle du changement climatique dans l’Adriatique du Sud.

Structure d’accueil

Le Département océanographique de l’OGS à Trieste compte actuellement plus de 60 chercheurs, technologues, techniciens et personnel administratif. Les activités vont de la recherche scientifique au développement technologique et s’adressent à l’océanographie expérimentale et théorique, avec une référence particulière à l’océanographie physique et biologique, la biogéochimie, l’écologie marine et la modélisation des systèmes marins.

Actuellement, l’expertise du personnel couvre quatre domaines:

  • Océanographie physique (expérimental, systèmes autonomes et côtières)
  • Biogéochimie
  • Biologie Marine
  • Modélisation des systèmes marins

Fondée en 1924, l’Université de Trieste compte 10 départements et une population étudiante d’environ 16 000 personnes. Elle propose un large éventail de programmes diplômants de niveau licence, master et doctorat, ainsi que des masters professionnels courts, des masters avancés et des programmes de spécialisation, la plupart dans le domaine médical.

Description du poste

La thèse de doctorat portera sur l’analyse des données d’observation pour caractériser l’environnement marin physique dans les zones offshore et côtières du sud de la mer Adriatique, impliquant :

  • l’harmonisation des données provenant de différentes plateformes de recherche marine, telles que les plateformes autonomes, fixes et mobiles ;
  • l’identification de processus internes importants comme la dynamique tourbillonnaire, la propagation des ondes internes, la convection et le mélang, et l’évaluation de leur impact sur les propriétés océanographiques.

Il s’agira de déterminer les effets du changement climatique sur les processus physiques et biochimiques locaux (réduction d’échelle) et leur influence sur la dynamique du bassin méditerranéen (augmentation d’échelle).

Profil et compétences

  • Master en océanographie physique, mathématiques ou dans une discipline connexe.
  • Compétences en programmation informatique scientifique (par exemple, Python, Matlab, Fortran, ou similaire)
  • Volonté et capacité de participer à des travaux en mer
  • Anglais courant: niveau B2
  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Connaissance de l’italien

Qualités professionnelles

  • Capacité d’adaptation
  • Travail en équipe
  • Autonomie
  • Bonne communication (écrit et oral)
  • Qualités rédactionnelles
  • Passion et enthousiasme

Type de contrat

CDD – 3 ans

Lieu de travail

Université de Trieste, Italie

En savoir plus

Contacter :
Manuel Bensi mbensi@ogs.it
Vanessa Cardin vcardin@ogs.it

partagez l’article sur les réseaux